Jidust (poussière d'eau)

Smaïl Kanouté

 

 


  Réserver en ligne  

Double programme,

le même jour Au-delà de Didier Ambact est présenté en première partie

Solo

Création 2018

En coréalisation avec le
Palais de la Porte Dorée

Avec le soutien
de la mairie du 12e

Durée 25 min

Création originale WATERLIGHT GRAFFITI
Antonin Fourneau
Chorégraphie et interprétation
Smaïl Kanouté
Création lumières Alexandre Fandard
Création musicale Paul Lajus
Costumes Xuly Bët

 

Waterlight Graffiti © created by Antonin Fourneau

Le corps dansant peut être tel un pinceau, dessinant dans l’espace des lignes éphémères. Qu’en est-il à l’ère des arts numériques ? Smaïl Kanouté, graphiste, peintre, danseur et chorégraphe se confronte dans Jidust à un mur interactif mis au point par Antonin Fourneau. Ce mur, Water Light, constitué de milliers de LED, s’éclaire lorsqu’il est touché par l’eau. À la rencontre de cette technologie éminemment poétique, la danse s’invente fluide, tournoyante et souple. Et la vitesse de la lumière devient fil conducteur de l’existence du danseur. Question d’instants, d’énergies, qui s’irisent en douces fulgurances.

Waterlight Graffiti © created by Antonin Fourneau

Coproduction Studio ATO - Antonin fourneau et La Compagnie Vivons

Soutien CENTQUATRE PARIS, Alternative Inner Motion, Atelier de Paris / CDCN, Mains d'Oeuvres, La Fabrique de la Danse