Zugunruhe état d'agitation avant la migration

Sylvain Prunenec

CREATION

CHOREGRAPHIE
Sylvain Prunenec
ASSISTANT CHOREGRAPHIE
Olivia Grandville
INTERPRETATION
Sylvain Prunenec
Tatiana Julien
CONSEILLER MUSICAL
Ryan Kernoa
ESPACE SONORE
Jérôme Tuncer
LUMIERE
Sylvie Garot
REGIE GENERALE
Christophe Poux

 

Tarifs
20€ / 14€ / 10€

 

ET AUSSI
OUVERTURE PUBLIQUE
22 novembre au studio Le Regard du Cygne
IMMERSION 21 janvier à 16h en savoir plus
MASTERCLASS 28 novembre au 2 décembre (cliquez ici)
OPEN STUDIO 2 décembre

© Marc Domage

Dans la langue germanique, le zugunruhe désigne le sentiment d’anxiété qui apparaît chez certains animaux, notamment des oiseaux, à l’approche d’une période migratoire. Alors qu’aujourd’hui, les humains sont, en masse, de bien réels migrateurs-réfugiés, cette création de Sylvain Prunenec, en duo avec Tatiana Julien, semble guidée par l’accablante actualité de populations déplacées par la guerre. Peut-être faudra-t-il lire et regarder entre les lignes : rencontre entendue comme une exploration d’un entre-deux, où l’identité de chacun se nourrit de l’attention à l’autre, “ acte de migration permanent, sans attache, ni foyer, ni refuge, découvrant sans cesse des territoires nouveaux. ” Savoir accueillir autrui, comme promesse de danse, politique d’un en-commun.

COPRODUCTION Paris Réseau Danse - PRESENTATION CDC Atelier de Paris et festival Faits d’hiver pour Paris Réseau Danse

    

PRODUCTION : Association du 48
COPRODUCTION : Paris Réseau Danse (Atelier de Paris-Carolyn Carlson / Centre de développement chorégraphique, L’étoile du nord, scène conventionnée pour la danse, micadanses / ADDP, studio Le Regard du Cygne / AMD XXe)
AVEC LE SOUTIEN DE : Format
L’Association du 48 est soutenue par la DRAC Île-de-France / Ministère de la culture et de la communication au titre de l’aide à la structuration, par la Région Île-de-France au titre de la permanence artistique et culturelle.