Ivana Müller

Masterclass · Ivana Müller

Lundi 16 au vendredi 20 janvier 2023

11h - 17h

Tarif organisme : 750 euros
Tarif individuel : 260 euros

Pour candidater et pour toute information sur les possibilités de financement : envoyez votre dossier (CV, lettre de motivation, portrait et photo de plain-pied) à masterclasses@atelierdeparis.org.

Résumé

Télécharger la fiche de contenu pédagogique

L’art de la scène et la danse en particulier, comme la vie elle-même, est durablement éphémère. L’apparition et la disparition continuelle des mouvements, des gestes, des respirations, des regards… contribuent à la qualité « immatérielle » ou « dématérialisée » de cette forme d’art, par ailleurs profondément ancrée dans le sensoriel et dans la présence physique. L’expérience d’une performance est toujours unique et ne peut être répétée. Elle est là, puis elle disparaît, et ceux qui en ont été témoins peuvent éventuellement raconter des histoires à son sujet.

C’est à la fois sa fragilité et sa grande force.

Avec un intérêt particulier pour les processus d’apparition et de disparition d’une pensée, d’un geste, d’un objet (dans le contexte d’une représentation théâtrale, notamment) et pour la manière dont cette expérience agit sur la mémoire collective et personnelle, nous explorerons la relation entre le corps et l’imagination/imaginaire. Plus précisément, nous observerons les processus par lesquels des « états » spécifiques du corps et de l’esprit influencent l’imagination et créent des récits et des histoires. Nous observerons également le rôle du spectateur dans ces processus.

Au cours de l’atelier, qui sera organisé comme un laboratoire, nous chercherons, par le biais de pratiques physiques et d’une utilisation spécifique du langage et du texte, à accéder, atteindre et définir différentes formes de l' »invisible » ou de ce qui est « inconnu » ou « non représenté » mais partageable.

En expérimentant le mouvement dans des conditions physiques et sensorielles spécifiques (« les yeux bandés » ou le mouvement au ralenti, par exemple) ou en employant certaines pratiques somatiques, nous explorerons le corps comme un paysage, un écosystème, un lieu à la fois physique et imaginaire, où le visible et l’invisible se rencontrent.

Équipe artistique

À travers son travail chorégraphique et théâtral ainsi que ses performances, installations, textes et vidéos, Ivana Müller explore la poétique du langage, repense le corps, le mouvement, les voix et leurs formes de représentations, revisite la place de l’imagination et de l’imaginaire, et interroge la notion de  » participation « .

Au cours des vingt dernières années, ses pièces ont été produites et présentées dans des nombreux festivals et des théâtres en Europe, aux États-Unis, au Brésil et en Asie.

Son travail est également présenté dans le contexte des arts visuels, notamment à la Biennale de Venise en 2015 (exposition officielle, Pavillon central), au Garage Museum Of Contemporary Art Moscow, à la Hayward Gallery/Southbank Center London, au National Museum of Singapore etc.

Dans le cadre de sa pratique artistique, Ivana Müller organise des rencontres artistiques et discursives ainsi que des pratiques collaboratives. Elle enseigne fréquemment, notamment, entre-autres à l’Institut d’études théâtrales appliquées de Giessen (Allemagne), à l’Université de Paris 8, à l’Université des Arts de Zürich, à SODA- HZT – Université des Arts de Berlin, à P.A.R.T.S. Bruxelles, à CNDC Angers, à Master e.x.e.r.c.e, ICI-CCN Montpelier etc.

Nos partenaires

sem, ipsum accumsan libero. libero ut commodo Nullam