Cindy Van Acker

avec Stéphanie Bayle

Masterclass · Cindy Van Acker

Lundi 8 au vendredi 12 novembre 2021

11h - 17h

Tarif organisme : 750 euros
Tarif individuel : 260 euros

Pour candidater et pour toute information sur les possibilités de financement : envoyez votre dossier (CV, lettre de motivation, portrait et photo de plain-pied) à masterclasses@atelierdeparis.org.

English version

Résumé

Télécharger la fiche de contenu pédagogique.

Cindy Van Acker et Stéphanie Bayle conçoivent cet atelier comme une plongée commune et active pour explorer certains aspects spécifiques de la recherche que Cindy Van Acker mène depuis 2001 et qu’elle reconnait aujourd’hui comme étant fondamentaux ou importants dans le chemin qu’elle a parcouru.

Les stagiaires aborderont à travers la pratique d’exercices préliminaires, le mouvement continu et l’apprentissage d’extraits de pièces.

Ils·elles exploreront notamment durant ces pratiques la notion primordiale du mental simultanément émetteur et récepteur : de l’induction mentale comme opérateur du mouvement, au corps qui effectue le mouvement, jusqu’à la réception sensorielle de celui-ci dans son recueil mental. Le champ d’expérimentation est vaste et ouvre une expressivité d’amplitude variable. L’objectif à travers les exercices pratiqués est de délimiter le territoire de l’intensité recherchée et d’éprouver ainsi l’expérience à différents niveaux, tant du mouvement que de ses perceptions.

Équipe artistique

Cindy Van Acker

Cindy Van Acker a dansé au Ballet Royal de Flandres et au Grand Théâtre de Genève avant de s’inscrire dans la scène de la danse contemporaine à Genève dans les années ‘90. Elle crée ses propres pièces depuis 1994 et fonde la Cie Greffe en 2002 à l’occasion de la création Corps 00:00, avec laquelle elle obtient une reconnaissance internationale. Depuis elle a signé, ainsi qu’une vingtaine de pièces au sein de la Cie Greffe, des créations pour le Ballet de Lorraine, le Ballet du Grand Théâtre de Genève, P.A.R.T.S. Son parcours est marqué par ses collaborations avec la chorégraphe Myriam Gourfink, le scénographe Victor Roy, le compositeur Mika Vainio (Pan Sonic), le metteur en scène Romeo Castellucci et les danseurs avec qui elle établit une relation de travail à long terme et de confiance. À travers son écriture qui allie une esthétique sobre, mouvement épuré, composition méticuleuse et musique électronique, Cindy Van Acker examine avec une entrée en matière quasi scientifique les connections entre le corps, le mental, le son et le rythme et crée des pièces qui transgressent les frontières entre danse, performance et art plastique.

En novembre 2017, elle devient Artiste Associée de l’ADC à Genève en charge de la programmation.

Stéphanie Bayle

Après son cursus de trois ans au Ballet Junior de Genève, Stéphanie a obtenu son premier engagement au sein de la compagnie Alias avec laquelle elle a travaillé jusqu’en 2012 sur plusieurs créations, reprises de rôles et de nombreuses tournées internationales.

Sur la scène genevoise, elle a été l’interprète de la compagnie 7273 pour la création de Nil et a rejoint le casting de la pièce Quantum, chorégraphiée par Gilles Jobin. Stéphanie a aussi travaillé comme interprète avec la chorégraphe bâloise Tabea Martin sur sa production Field.
En 2014, Stéphanie a pris part à l’exposition-performance Camino Del Sol, de l’artiste plasticienne suisse Sylvie Fleury, à la Galerie Thaddaeus Ropac de Pantin.

Depuis août 2012, Stéphanie travaille avec la chorégraphe Cindy Van Acker au sein de sa compagnie, Greffe, qu’elle a rejoint lors d’une reprise de rôle dans la pièce Diffraction. Cindy Van Acker crée pour elle le solo Helder en 2013 pour l’édition du Festival Off en Avignon. Dans la même année, Stéphanie assiste la chorégraphe pour LINIAAL, création pour la jeune compagnie Virevolte de Manon Hotte, puis pour la pièce Anechoïc, créée à Ostende en Belgique, pour les 50 danseurs de l’école P.A.R.T.S.

Stéphanie a également accompagné Cindy Van Acker en tant qu’assistante pour la chorégraphie des opéras Moïse et Aron, mis en scène par Roméo Castellucci, créé à l’Opéra Bastille de Paris en 2015, puis La flûte enchantée, créé au Théâtre de la Monnaie en 2018.

Stéphanie a pris part depuis aux différentes créations de la compagnie : Speechless Voices (2018), Shadowpieces (2019), et la dernière création de Cindy Van Acker, Without references (2021).
Toujours au sein de la Cie Greffe, Stéphanie coordonne l’organisation de cours quotidiens et de workshops ponctuels avec des artistes invités, dans le cadre du projet pour l’entraînement du danseur professionnel que la compagnie a mis en place dans ses studios.

Nos partenaires

English version

Cindy Van Acker and Stéphanie Bayle have developed this workshop as a shared, active immersion in some specific aspects of the research that Cindy Van Acker has been carrying out since 2001 and that she recognizes today as being fundamental or important for the path she has taken.
Through preliminary exercises, the students will engage with continuous movement and learning extracts of certain pieces.
In doing so, they will explore the primordial notion of the mind as both transmitter and receiver: from mental induction as the operator of the movement, to the body performing the movement, to the reception of the latter in their mental collection. The field of experimentation is vast and opens an expressiveness of variable amplitude. The objective through the exercises being done is to set the boundaries of the territory of the intensity being sought, and in doing so to test the experience at various levels, both of the movement itself and of how it is perceived.
Cindy Van Acker danced at the Royal Ballet of Flanders and the Grand Théâtre de Genève before entering the contemporary dance scene in Geneva in the 1990s. She has been creating her own pieces since 1994 and founded the Greffe Company in 2002 with the creation of Corps 00:00, with which she obtained international recognition. Since then, she has created about twenty pieces within Greffe Company, as well as creations for the Ballet de Lorraine, the Ballet du Grand Théâtre de Genève, P.A.R.T.S. Her career has been marked by collaborations with the choreographer Myriam Gourfink, the set designer Victor Roy, the composer Mika Vainio (Pan Sonic), the director Romeo Castellucci and many dancers, with whom she has established a long-term working relationship based on trust. Through her writing, which combines a sober aesthetic, pure movement, meticulous composition and electronic music, Cindy Van Acker adopts a quasi-scientific perspective to explore the connections between body, mind, sound and rhythm and creates pieces that transgress the boundaries between dance, performance and visual art.
In November 2017, she became Associate Artist of the ADC in Geneva in charge of programming.
Stéphanie Bayle
After her three-year course at the Ballet Junior de Genève, Stéphanie got her first job with the company Alias, with whom she worked until 2012 on several creative projects, revivals and numerous international tours.
On the Geneva stage, she was a dancer for the company 7273 during the creation of Nil and joined the cast of the piece Quantum, choreographed by Gilles Jobin.
Stéphanie also worked as a dancer with the Basel choreographer Tabea Martin on her production Field.
In 2014, Stephanie took part in the performance exhibition Camino Del Sol, by Swiss visual artist Sylvie Fleury, at the Galerie Thaddaeus Ropac in Pantin.
Since August 2012, Stéphanie has been working with the choreographer Cindy Van Acker in her company, Greffe, which she joined during a reprise of her role in the piece Diffraction. Cindy Van Acker created the solo Helder for her in 2013 for the Festival Off in Avignon. That same year, Stéphanie assisted the choreographer for LINIAAL, a creation for the young company Virevolte led by Manon Hotte, then for the piece Anechoïc, created in Ostend in Belgium, for 50 dancers from the P.A.R.T.S. school.
Stéphanie also accompanied Cindy Van Acker as assistant choreographer for the operas Moses and Aron, directed by Romeo Castellucci, which were created at the Opéra Bastille in Paris in 2015, then The Magic Flute, created at the Théâtre de la Monnaie in 2018.
Stéphanie has since taken part in the company’s various creations: Speechless Voices (2018), Shadowpieces(2019), and Cindy Van Acker’s latest creation, Without references (2021).
Still working at Greffe, Stéphanie oversees the organization of daily classes and one-off workshops with guest artists, as part of the professional dancer training project that the company has set up in its studios.
ipsum Phasellus consequat. id, quis, commodo venenatis felis