Vincent Thomasset

Masterclass reportée · Vincent Thomasset avec Jacquelyn Elder

11h / 17h

Du lundi 23 mars au vendredi 3 avril

Tarif individuel : 500€
Tarif organisme : 1500€

Open Studio : vendredi 3 avril à 16h

Pour candidater et pour toute information sur les possibilités de financement : envoyez votre dossier (CV, lettre de motivation, portrait et photo de plain-pied) à masterclasses@atelierdeparis.org.

Résumé

Du 23 mars au 3 avril 2020, les participant·e·s aux masterclasses découvriront l’univers de Vincent Thomasset, les concepts qui lui sont propres et son processus de création.

Le stage se déroulera en deux temps. Un premier consacré à des problématiques traversées lors des premières années d’existence de la compagnie liées à la notion de contrainte : comment évoluer sur un plateau en interrogeant sans cesse les possibilités offertes par une configuration scénique aux éléments multiples (objets, partenaires, matière textuelle) afin que le public ne puisse jamais présumer de ce qui va arriver.

Le deuxième axe de recherche est lié au corps incarné, celui qui est au service d’un personnage, d’une fiction, avec en fil conducteur, la notion d’identité. Dans un premier temps, les participant·e·s travailleront sur leur propre physicalité en étudiant leur marches, les gestes liés à la prise de parole en public et les postures et mouvement liés au quotidien. Ensuite, ils tenteront de s’emparer d’identités autres jusqu’à créer leur propre double fictif.

Équipe artistique

Après des études littéraires avortées, Vincent Thomasset travaille en tant qu’interprète pour Pascal Rambert de 2003 à 2007. En 2007, il intègre la formation Ex.e.r.ce (Centre Chorégraphique National de Montpellier), point de départ de trois années de recherches. Dans un premier temps, il travaille essentiellement in situ, dans une économie de moyens permettant d’échapper, en partie, aux contraintes économiques. Il accumule différents matériaux et problématiques à la fois littéraires, chorégraphiques et plastiques, lors de performances en public. Il écrit alors un texte qu’il utilise à différentes reprises, dont le titre, à lui seul, résume la démarche de cette période : Topographie des Forces en Présence.

Depuis 2011, il produit des formes reproductibles en créant notamment une série de spectacles intitulée La Suite dont les deux premiers ont été créés au Théâtre de Vanves dans le cadre du festival Artdanthé. En 2013, il crée Bodies in the Cellar puis Médail Décor en 2014, troisième partie de La Suite dont l’intégralité est reprise au Centre Pompidou dans le cadre du Festival d’Automne à Paris en 2015. En 2015, il s’engage dans le projet des Lettres de non-motivation, d’après le projet du plasticien Julien Prévieux, repris au Théâtre de la Bastille et au Centre Pompidou dans le cadre du Festival d’Automne à Paris. En 2019, il crée Carrousel, une pièce pour 5 interprètes, qui se joue des codes de l’autorité en travaillant autour du langage, qu’il soit oral, écrit, ou chorégraphique.

efficitur. Lorem libero. commodo amet, dolor id elit.