Carolyn Carlson

CAROLYN CARLSON COMPANY

Prologue & The Seventh man

samedi 12 septembre21 h 00

50 min

Créations 2019
Solo & Duo pour un danseur et un musicien en live

→ Au Théâtre de l'Aquarium

English version
Réserver Réserver

Résumé

Tout commence avec un Prologue, un geste inédit imaginé et dansé par Carolyn Carlson, fondatrice de l’Atelier de Paris en 1999. Née en Californie, héritière de la pédagogie aux formes géométriques d’Alwin Nikolais, la célèbre chorégraphe déplie une danse empreinte de spiritualité et de philosophie. Une « poésie visuelle » selon ses propres termes. Avec sa sensibilité particulière pour la mélodie des mots, ce n’est donc pas un hasard si la soirée se poursuit sur trame de poésie. Solo pour Riccardo Meneghini, interprète de longue date de la compagnie, The Seventh Man investit un écrit d’Attila József poète hongrois révolté, maudit de son vivant, pauvre la plupart du temps, devenu une icône à titre posthume. Carolyn Carlson rend hommage à sa lucidité désespérée, à son esprit libre : « C’est sous la tombe du monde que tu te démènes ! À toi d’être le septième ! » avait-il écrit.

L’entretien de Carolyn Carlson sur maculture.fr

Équipe artistique

→ The Seventh man

  • Chorégraphie : Carolyn Carlson
  • Interprétation : Riccardo Meneghini
  • Musique live : Guillaume Perret
  • Lumières : Guillaume Bonneau

→ Prologue

  • Chorégraphie et interprétation : Carolyn Carlson
  • Musique live : Guillaume Perret

Production

  • Production : Carolyn Carlson Company
  • Coproduction : Théâtre Georges-Leygues – Villeneuve-sur-Lot
  • Remerciements : Ballet du Nord —CCN ; Studio 28 ; Atelier de Paris / CDCN
  • Photo : Fréderic Iovino

English version

Carolyn Carlson returns with a solo work written for Riccardo Meneghini and imbued with the poetry, both proletarian and surrealist, of Attila József, the Hungarian poet who was reviled and cursed during his lifetime. The Seventh Man is a new « visual poem » by the famous American choreographer, who will open the evening with a brand new Prologue.

quis, commodo Aenean leo sed Donec Lorem eget leo. ut Praesent Phasellus