Le Spectacle qui n’existe pas à Montempoivre

 

En 2023-2024, les artistes de la BaZooKa, Sarah Crépin et Etienne Cuppens, mènent un parcours s’adressant aux 6 classes de l’école élémentaire Montempoivre (Paris 12e).

 

La démarche artistique conduite au sein de l’école s’appuie sur le processus de la nouvelle création de la compagnie : Le Spectacle qui n’existe pas. Elle repose sur l’imagination du spectacle, du fantasme que cela génère et qui entre en dialogue avec ce qui est réellement possible. Le parcours mêle des ateliers chorégraphiques à des temps de discussion, d’enregistrements audiographiques et d’autres disciplines artistiques, telles que l’art plastique ou la musique, grâce à l’implication des professeurs et animateur·ices de l’école. Ce projet donnera lieu à une restitution à l’Atelier de Paris / CDCN en mars 2024.

 

 

Ce projet reçoit le soutien et l’accompagnement de la Ville de Paris, au titre de l’expérimentation d’un nouveau dispositif de résidence dont l’objectif est d’établir une résidence génératrice de passerelles au sein de l’école et sur son territoire, qui traversera différents temps de vie de l’enfant. Ce parcours engage ainsi l’implication de l’équipe scolaire et périscolaire de l’école, et l’organisation d’actions croisées avec le projet TAP déjà en œuvre dans l’école avec l’artiste Anne-Cécile Douillard, le collège Germaine Tillion (collège voisin du 12e arrondissement), les familles et les partenaires socio-éducatifs du 12e .