Claire Jenny

avec Agathe Pfauwadel, Arielle Chauvel-Lévy et Bertrand Brie

De l’art chorégraphique à l’innovation de projet d’Éducation Artistique et Culturelle • Module 2

Samedi 20 au dimanche 21 novembre

10/13h - 14h/17h

Module 2 (2 jours sur 8) :
Tarif individuel : 100€
Tarif organisme : 750€

Ce module s'inscrit dans une série de 8 jours :
Tarif individuel : 200€
Tarif organisme : 750€

Pour candidater et pour toute information sur les possibilités de financement : envoyez votre dossier (CV, lettre de motivation, portrait et photo de plain-pied) à masterclasses@atelierdeparis.org.

English version

Résumé

Télécharger la fiche de contenu pédagogique
Ouverte à tout public, cette formation propose une réflexion sur la conception et les modalités de transmission de l’art chorégraphique dans le cadre de projets d’Éducation artistique et culturelle (EAC) au sein de l’école et de milieux spécifiques.
Au travers de temps pratiques, réflexifs et méthodologiques se nourrissant de la rencontre des expériences et des vécus de chacun·e, cette formation veut fonder un savoir partagé, actif et évolutif et apporter des clés pour penser, construire, élaborer et réaliser des projets EAC dans le partenariat entre tous les acteurs impliqués.
Composée de trois modules, tout à la fois complémentaires et indépendants, la formation est conçue et menée par Claire Jenny accompagnée de collaborateur·rice·s : Agathe Pfauwadel, Fabrice Ramalingom, Bertrand Brie, Arielle Chauvel-Lévy, Alvaro Morell et Jacques Bret.

Module 2 · La danse à la lisière des arts et des langages ?

À l’appui de contenus artistiques et culturels mettant en jeu la notion de la danse à la lisière des arts et des langages, les stagiaires issu·e·s de divers contextes professionnels questionnent ce qui les rassemble versus ce qui les distingue, notamment dans les langages qu’ils maîtrisent. Ensemble, ils·elles cernent divers enjeux et modalités de projets d’Éducation Artistique et Culturelle en danse qui croisent divers langages.
Arielle Chauvel-Lévy partagera son expérience : de la conception partenariale jusqu’aux premières expérimentations menées dans le cadre d’une Résidence territoriale artistique et culturelle en milieu scolaire au sein de l’école maternelle Longues Raies (Paris 13°). Ou comment un processus de création, ici la pièce jeune public Le Lapin et la Reine de Nina Vallon pour enfants sourds et entendants déplace les prérogatives de l’école, ou comment les enjeux de l’école nourrissent une démarche artistique ?
Bertrand Brie proposera aux participant.e.s de découvrir le travail de Gaëlle Bourges et de l’association Os, la relecture critique de l’histoire de l’art qu’il engage à l’aune des pensées féministes, décoloniales… et la multiplicité d’approches qui s’y articulent, à travers une sélection choisie de documents, extraits de pièces, photos et images. On s’attachera ensuite à comprendre, à partir de là, comment se déploient les projets connexes aux spectacles, en explorant entre autres le projet replacer, mené avec un groupe de femmes accueillies au centre d’hébergement Emmaüs Solidarité le Bois de l’Abbé et une classe de CM2 de l’école Jean Perrin à Grigny. Atelier de découverte d’un corps sensible et musical avec Agathe Pfauwadel. Par ce travail, les stagiaires tenteront de développer leurs états de corps à partir d’imaginaires variés, où les corps sont pensés comme des textures, des densités, des rythmes, pour que la danse naisse dans l’instant.

Équipe artistique

Claire Jenny chorégraphe de la compagnie Point Virgule déploie un questionnement sensible sur les enjeux de la construction/reconstruction de l’individu quels que soient les contextes de ses projets. Personne Ressource pour l’Éducation Artistique et Culturelle, elle est reconnue pour son expertise dans la conception et la réalisation de créations partagées en milieu carcéral.  Elle est co-auteure du livre Chairs incarcérées : une exploration de la danse en prison. Les aller-retours perma­nents entre ses projets professionnels et les accompagnements artistiques des publics fondent sa démarche artistique.
Agathe Pfauwadel est interprète auprès de nombreux·ses chorégraphes tel·le·s que Odile Duboc, Georges Appaix et Alban Richard. Elle développe également de nombreux projets d’Éducation Artistique et Culturelle en milieu scolaire. Parallèlement, après s’être formée en psychomotricité, elle mène des actions de formation et de sensibilisation à la danse auprès de personnes en situation de handicap et dans diverses structures de santé.
Bertrand Brie intègre, en 2013, un double-diplôme en lettres modernes et sciences sociales à Sciences Po et à la Faculté des Lettres de la Sorbonne. Après une année à l’« University of Toronto » , il revient à Paris pour entamer un master en politiques et administration culturelles à Sciences Po. Il étudie également au sein du master de recherche en études théâtrales de l’Université Paris- Nanterre. En parallèle, il a également organisé le Festival Écarts deux années durant, au Théâtre de la Bastille et au Théâtre de la Cité Internationale et fut responsable « spectacle vivant » du magazine des arts de Sciences Po pendant 4 ans. Il travaille pendant un an au sein des services des relations publiques et de la communication du Théâtre national de la Colline jusqu’en juillet 2018, avant de reprendre ses études et d’intégrer l’association Os en janvier 2019, au terme de son parcours dans le supérieur. Il y travaille depuis comme chargé de production et de coordination des activités connexes.
Arielle Chauvel-Lévy étudie les Lettres Modernes à Paris puis s’installe à Berlin et se forme à la danse contemporaine. En parallèle de sa formation et depuis, elle participe à de nombreux workshop de composition instantanée. Elle collabore avec de jeunes chorégraphes en France et en Allemagne, Foteini Papadopoulo, Olivia Lioret, entre autres. Elle danse dans deux créations de Roméo Castellucci et Cindy Van Acker, Moses und Aron et Tannhaüser, à l’Opéra de Paris, le Teatro Real de Madrid, le Bayerische Staatsoper de Munich et le NHK de Tokyo. En 2017, elle se forme à la pédagogie au CN D et sort diplômée du DE de danse contemporaine. Depuis, elle mène des ateliers au sein de différentes compagnies : Présomptions de présences, Ulysse et Ernest, asaprod. Elle est interprète dans la pièce The world was on fire de Nina Vallon. Depuis, elle continue cette collaboration en tant qu’assistante pour la pièce Le lapin et la reine et responsable des actions artistiques pour la compagnie.

Nos partenaires

English version

Open to everyone, this training course provides a means to reflect on how choreographic art is created and transmitted within artistic and cultural education projects (EAC) in schools and specific environments.
Combining practical, theoretical and methodological aspects, and enriched by each participant’s experiences and realities, this training session aims to establish a shared, active and evolving set of knowledge and to supply critical ways of thinking about, building, developing and executing EAC projects in partnership between all the stakeholders involved.
Consisting of three modules that are both complementary to one another and stand-alone, the training course was created by Claire Jenny and assisted by her collaborators Agathe Pfauwadel, Fabrice Ramalingom, Bertrand Brie, Arielle Chauvel-Lévy, Alvaro Morell and Jacques Bret.
Module 2: Dance at the edges of the arts and language?
Using artistic and cultural content about the notion of dance at the edge of the arts and language, participants from various professional contexts will question what brings them together versus what distinguishes them, particularly in terms of the languages they know. Together, they will identify issues and means by which EAC projects in dance can cut across various languages.
Claire Jenny, the choreographer of the company Point Virgule, uses sensitive questioning on the issues of how individuals are constructed/reconstructed, regardless of the context of her projects. As a Resource Person for Artistic and Cultural Education, she is recognized for her expertise in the development and execution of projects in prisons. She is the co-author of the book Imprisoned Flesh: an exploration of dance in prison. The back-and-forth dialogue between her professional projects and artistic mentoring are the basis of her approach to creating work.
Arielle Chauvel-Lévy will share her experience on developing a partnership through initial experiments carried out as part of a local artistic and cultural residency in the school environment at the Longues Raies nursery school (Paris 13°). The module will also address how a creative process, in this case for a play for young people called The Rabbit and the Queen by Nina Vallon that is specifically for deaf and hearing children, can shift a school’s prerogatives, and how the issues specific to a school can enrich an artistic approach.
Agathe Pfauwadel has performed with many choreographers such as Odile Duboc, Georges Appaix and Alban Richard. She also develops numerous projects of Artistic and Cultural Education in schools. At the same time, based on her training in psychomotricity, she leads training and awareness-raising activities in dance for people with disabilities and in various health structures.
In 2013, Bertrand Brie completed a dual degree in modern literature and social sciences at Sciences Po and at the Sorbonne. After a year at the University of Toronto, he returned to Paris to begin a master’s degree in cultural policy and administration at Sciences Po. He also studied towards a research master in theatre at the University of Paris-Nanterre. In parallel, for two years he also organized the Écarts Festival at the Théâtre de la Bastille and at the Théâtre de la Cité Internationale and was responsible for « live performance » section of the Sciences Po arts magazine for 4 years. He worked for a year in the public relations and communication departments of the Théâtre national de la Colline until July 2018, before going back to school and joining the Os association in January 2019, at the end of his higher education. He has been working there since then as a production and coordination officer for related activities.
venenatis, commodo massa Aliquam felis ut ante. ut accumsan