Ruth Childs

SCARLETT’S

fantasia

mardi 12 novembre20 h 30

mercredi 13 novembre20 h 30

1h

10 à 20€ / Pass 10€

Création 2019
Solo
Coproduction

En coréalisation avec le Centre Culturel Suisse

+ Bord de plateau le 13

Réserver Réserver

Résumé

La musique symphonique est une madeleine de Proust pour Ruth Childs. Dans un solo pour son propre corps,
elle suit les indices laissés par les gestes qui surgissent quand la musique de Beethoven, Tchaïkovski ou Dvorak s’invite comme un partenaire de jeu dans son studio de répétition. Une fois sur scène la musique pourrait disparaître mais les souvenirs persistent. Si le titre de ce solo fait d’abord référence au dessin animé de Disney, fantasia désigne également une forme musicale fondée sur des mélodies familières, un costume en portugais ou une démonstration équestre dans les pays du Maghreb. Ainsi, la danseuse nous rappelle ces clins d’oeil en se parant de perruques et accessoires colorés, qui suivent la trace de Bruce Nauman dans Art Make Up (1967). Cherchant l’inconnu à travers le connu, fantasia est un petit air joyeux que Ruth Childs nous met avec malice sur le bout de la langue.

Équipe artistique

  • Chorégraphie, performance : Ruth Childs
  • Direction technique & création lumière : Joana Oliveira
  • Recherche & création sonore : Stéphane Vecchione
  • Regard extérieur chorégraphique : Maud Blandel
  • Regard extérieur : Nadia Lauro
  • Costumes : Cécile Delanoë

Ruth Childs étudie la danse et le violon aux États-Unis. Elle s’installe à Genève pour terminer sa formation et travailler avec de grands chorégraphes dont La Ribot, Gilles Jobin, Marco Berrettini et Yasmine Hugonnet. Depuis 2015 elle recrée le répertoire de sa tante Lucinda Childs, chorégraphe postmoderne américaine. The Goldfish and the Inner Tube (2018), sa première pièce en collaboration avec Stéphane Vecchione a été présentée lors de la 12e édition de JUNE EVENTS.

Nos partenaires

Production

  • Production : SCARLETT’S
  • Production déléguée, diffusion : Tutu Production
  • Coproduction : Association pour la Danse Contemporaine – Genève, Arsenic – Lausanne, Atelier de Paris / CDCN
  • Soutien : Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture, la Loterie Romande, Fondation Nestlé pour l’Art, SIS Fondation suisse des artistes interprètes ou exécutants, Fondation Ernst Göhner, Tanzhaus Zürich, The Floor NYC
  • Une coproduction dans le cadre du Fonds des programmateurs de Reso – Réseau Danse Suisse, soutenu par Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture
  • Remerciements : Théâtre Sévelin – Lausanne, Servette Music
  • Photo : Gregory Batardon