Madeleine Fournier

ODETTA

La Chaleur

mercredi 10 février20 h 30

jeudi 11 février20 h 30

1h15

10 à 20€ / Pass 10 à 12€

Création 2020
5 interprètes
Coproduction

+ Bord de plateau le 11

Réserver Réserver

Résumé

À quel endroit le chant rencontre la danse ? Le chœur la chorégraphie ? Questionnement déjà en acte dans son solo Labourer, Madeleine Fournier poursuit sa quête de sons et de gestes. La Chaleur met au centre de la pièce un groupe de cinq corps vibrants. Leurs voix se font phénomènes physiques et sonores, espace de mélange entre l’extérieur et l’intérieur, le visible et l’invisible. Le chant est alors une matière qui s’apparente à un fluide vital, magnétique, énergétique et potentiellement thérapeutique. Accompagnés d’une toile blanche, machine musicale automatique signée Clément Vercelletto, tels des muses incarnant l’art lyrique antique, les corps vibrent comme des feuilles, se remplissent de souffle et s’imprègnent de couleurs baroques. Dans une succession de fins, c’est ainsi par cycles que La Chaleur embrasse en même temps l’espace et le temps, la mort et la vie.

Équipe artistique

  • Chorégraphie : Madeleine Fournier
  • Interprétation : Jonas Chéreau, Madeleine Fournier, Catherine Hershey, Corentin Le Flohic, Johann Nöhles
  • Regards extérieurs / assistant·e·s chorégraphe : David Marques et Anne Lenglet
  • Lumière : Nicolas Marie
  • Dispositif et création sonore : Clément Vercelletto
  • Chef de choeur : Jean-Baptiste Veyret-Logerias
  • Accoucheuse de voix : Myriam Djemour
  • Costumes : Valentine Solé
  • Objets : Andrea Baglione
  • Reprise son : Sébastien Finck
  • Régisseur général : Samson Milcent
  • Aide construction : Pierre Bouglé
  • D’après l’œuvre de Henry Purcell

Formée au CNR de Paris puis au CNDC d’Angers sous la direction d’Emmanuelle Huynh, Madeleine Fournier se lance dans une carrière d’interprète aux côtés de nombreux•ses chorégraphes, tel•le•s Odile Duboc ou Loïc Touzé. Depuis 2008 elle co-signe avec Jonas Chéreau quatre spectacles. En relation étroite avec la musique expérimentale et le chant, elle crée son premier solo Labourer en 2018 puis La Chaleur en 2020, deux spectacles coproduits par l’Atelier de Paris.

Production

  • Production : ODETTA
  • Administratrice de production : Margot Guillerm
  • Soutien à la production et à la diffusion : Parallèle – Pôle de production international pour les pratiques émergentes
  • Coproductions : NEXT festival (Eurometropolis Lille-Kortrijk- Tournai/BE-FR), Kunstencentrum BUDA, Atelier de Paris / CDCN, POLE-SUD – CDCN Strasbourg, Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie, direction Emmanuelle Vo- Dinh, Charleroi Danse Centre chorégraphique de Wallonie-Bruxelles, Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie, dans le cadre du dispositif Accueil-studio, TU-Nantes, scène jeune création et émergence , Service culturel de la Norville, Be my guest réseau international pour les pratiques émergentes, Théâtre du Beauvaisis – Scène nationale, Péniche La Pop – Incubateur artistique et citoyen
  • Spectacle soutenu par La Pop, le Théâtre de Vanves et Danse Dense dans le cadre de la Journée de Repérage Artistique 2020
  • Accueil studio / Soutiens : Montévidéo Marseille, POLE-SUD – CDCN Strasbourg délocalisé à Bouxwiller en partenariat avec le Théâtre du Marché aux Grains, Atelier de fabrique artistique
    Ce projet a reçu le soutien de La Région Île-de-France au titre de l’aide à la création, la DRAC Île-de-France au titre de l’aide au projet, du programme Unternehmen dans la culture ! – 2020, de La SPEDIDAM, de L’ADAMI.
  • Photo : Johann Nöhles
Aliquam dolor neque. diam Lorem id id