Ondine Cloez

CIE ENTROPIE

L’Art de conserver la santé

dimanche 13 septembre14 h 30

dimanche 13 septembre15 h 45

dimanche 13 septembre17 h 00

60 min

Gratuit

Création 2020
Trio
Performance déambulatoire
Coproduction

→ Jardins de l'École du Breuil

English version
Réserver Réserver

Résumé

C’est en cherchant des informations pour cultiver des plantes médicinales dans son jardin bruxellois qu’Ondine Cloez tombe sur un drôle d’ouvrage. Régimen Sanitatis Salernitanum ou L’Art de conserver la santé a été écrit au Moyen-Âge et reprend les principes de l’école italienne de Salerne, première université de médecine d’Europe. Rapidement la chorégraphe a envie de mettre en musique ces conseils pratiques, terre à terre et souvent humoristiques. Mais si ce traité est arrivé jusqu’à nous, on ignore encore comment, dans le temps, les gens bougeaient, se saluaient, dansaient… Après Vacances vacance où la chorégraphe prenait congé d’elle-même, dans L’art de conserver la santé, elle part en trio complice en quête de ces gestes perdus. Une façon de relier les corps contemporains à une époque pas si étrangère et presque familière.

→ L’entretien de Ondine Cloez pour Ma Culture

Équipe artistique

  • Chorégraphie : Ondine Cloez
  • Interprétation : Ondine Cloez, Anne Lenglet et Clémence Galliard
  • Musique et lumière : Vic Grevendonk
  • Dramaturgie : Marine Bestel

Nos partenaires

Production

  • Production : Pierre-Laurent Boudet / Entropie Production
  • Coproduction : Atelier de Paris / CDCN ; Le Phare CCN ; Les Laboratoires d’Aubervilliers ; Théâtre de la Bastille ; Les Brigittines – Bruxelles ; far° Festival de Nyon ; Le Pacifique CDCN ; Fédération Wallonie-Bruxelles – Service de la Danse
  • Soutien de : Buda – Courtrai
  • Photo : Anne Lenglet

English version

Ondine Cloez and two collaborators channel some of the advice given in L’art de conserver la santé. Written in the Middle Ages, the treatise served as the trio’s starting point. They set the often humorous alexandrines to music and set off in search of gestures from the time, ones forgotten in the onward march of history.

sit dapibus eleifend dolor id mattis