Maud Le Pladec

Masterclass · Maud Le Pladec

lundi 28 mars au vendredi 1e avril

11h - 17h

Tarif organisme : 750 euros
Tarif individuel : 260 euros

Pour candidater et pour toute information sur les possibilités de financement : envoyez votre dossier (CV, lettre de motivation, portrait et photo de plain-pied) à masterclasses@atelierdeparis.org.

English version

Résumé

Télécharger la fiche de contenu pédagogique.

Dans sa dernière création, Counting stars with you (musiques femmes), Maud Le Pladec donne un corps et des voix aux travaux de femmes musiciennes, compositrices ou chanteuses qui ont fortement contribué à l’histoire de la musique mais dont les oeuvres sont encore trop peu visibles. Poursuivant la confrontation entre des savoir-faire de danse et de musique, mais aussi des cultures, des expériences et des dispositifs issus de ces deux pratiques, Maud Le Pladec accompagnée de Chloé, compositrice, productrice de la musique de la pièce Counting stars with you, propose un workshop tirant le fil de cette recherche en mettant en lumière la personnalité de chacun·e des participant·e·s.

Équipe artistique

Après avoir suivi la formation exerce au Centre chorégraphique national de Montpellier, Maud Le Pladec est interprète pour plusieurs chorégraphes comme Georges Appaix, Loïc Touzé, Mathilde Monnier, Mette Ingvartsen ou encore Boris Charmatz. En 2010, elle crée sa première pièce Professor (prix de la Révélation Chorégraphique du Syndicat de la Critique), premier volet d’un diptyque autour de la musique de Fausto Romitelli puis en 2011, elle créé le second volet : Poetry. En 2013, Maud Le Pladec est lauréate du programme Hors les Murs de l’Institut français et effectue une recherche à New York sur le courant de la musique postminimaliste américaine qui donnera naissance à Democracy avec l’Ensemble TaCtuS et Concrete avec l’Ensemble Ictus. En 2015, elle initie un nouveau cycle de créations autour de la parole donnée aux femmes en co-créant Hunted avec la performeuse new-yorkaise Okwui Okpokwasili. En 2016, elle travaille à l’Opéra national de Paris sur Eliogabalo avec le metteur en scène Thomas Jolly et sous la direction musicale de Leonardo Garcia Alarcon.

Parallèlement, Maud Le Pladec est artiste associée à La Briqueterie – CDCN du Val de Marne. Depuis janvier 2017, elle succède à Josef Nadj et dirige le Centre chorégraphique national d’Orléans. Elle a créé depuis Borderline avec le metteur en scène Guy Cassiers, le solo Moto-Cross ,  Je n’ai jamais eu envie de disparaître avec l’auteur Pierre Ducrozet et Twenty-seven perspectives pour le Festival Montpellier Danse 2018. En décembre 2020, elle a présenté à huis clos une nouvelle création avec le CCN — Ballet de Lorraine : Static shot et prépare counting stars with you, nouvelle création pour 2021.

Nos partenaires

English version

In her latest creation, Counting stars with you (Women’s music), Maud Le Pladec gives body and voice to the work of women musicians, composers and singers who have made a significant contribution to the history of music but whose works are still not visible enough. Arranging a meeting between skills in dance and music but also between cultures, experiences and devices that work in conjunction with these two practices, Maud Le Pladec is accompanied by Chloé, the composer and  producer of the music for Counting stars with you. Together they offer a workshop that traces the main thread through this research by highlighting the personality of each participant.
After training at the Centre chorégraphique national de Montpellier, Maud Le Pladec performed for several choreographers such as Georges Appaix, Loïc Touzé, Mathilde Monnier, Mette Ingvartsen and Boris Charmatz. In 2010, she created her first piece Professor (which won the prize for Choreographic Revelation from the Syndicat de la Critique), the first part of a diptych on the music of Fausto Romitelli. In 2011, she created the second part: Poetry. In 2013, Maud Le Pladec was a laureate of the French Institute’s Hors les Murs programme and carried out research in New York on the American post-minimalist music movement, which gave rise to Democracy with the TaCtuS Ensemble and Concrete with the Ictus Ensemble. In 2015, she initiated a new cycle of creative work on women’s’ words, co-creating Hunted with the New York performer Okwui Okpokwasili. In 2016, she worked at the Opéra national de Paris on Eliogabalo with director Thomas Jolly and under the musical direction of Leonardo Garcia Alarcon.
At the same time, Maud Le Pladec is an associate artist at La Briqueterie – CDCN du Val de Marne. Since January 2017, she succeeded Josef Nadj as director of the Centre chorégraphique national d’Orléans. She has since created Borderline with director Guy Cassiers, the solo Moto-Cross, Je n’ai jamais eu envie de disparaître with author Pierre Ducrozet and Twenty-seven perspectives for the 2018 Montpellier Danse Festival. In December 2020, she shared a private showing of a new creative work with the CCN – Ballet de Lorraine: Static Shotet prepares Counting stars with you, a new work for 2021.
sem, leo. Curabitur consequat. ut id felis luctus Praesent sed