Talents Adami Théâtre et Lucia Calamaro

Le Bruit de l’autre

mardi 3 octobre20 h 00

mercredi 4 octobre20 h 00

jeudi 5 octobre20 h 00

vendredi 6 octobre20 h 00

samedi 7 octobre16 h 00

samedi 7 octobre20 h 00

1h30

Tarifs : 10€ à 20€
Pass 10€ à 12 €

Avec le Festival d'Automne 2023.

8 jeunes interprètes sélectionné·es par Lucia Calamaro dans le cadre du dispositif Talents Adami Théâtre déclinent une réflexion sur la naissance, le maintien, l’effilochage des liens. Sur ce qui les fait éclore, durer, se détruire, renaitre.

Réserver Réserver

Résumé

Grâce au dispositif Talents Adami Théâtre – accueilli pour la onzième année à l’Atelier de Paris – et à l’invitation du Festival d’Automne, Lucia Calamaro a sélectionné huit jeunes interprètes et signe le premier volet d’une recherche personnelle intitulée La trilogie des Humeurs affectivesLe Bruit de l’autre est une réflexion sur la naissance, le maintien, l’effilochage des liens. Sur ce qui les fait éclore, durer, se détruire, renaitre.

L’état affectif – affetto en italien – implique constamment une double contrainte : un intérieur/extérieur qui charrie avec lui tout un attirail de besoins, gênes, désespoirs, actions, inerties, joies et peurs rarement avoués mais très activés dès que l’Autre intervient dans notre périmètre.

Cet état est le territoire qui se crée, ou pas, entre Moi et l’Autre, où l’on peut se poser cette question : « Ça va ? ». Dans une vie, l’humain s’entête à chercher ces Autres qui provoqueront en lui des sentiments. Pour l’artiste Lucia Calamaro, ces perpétuelles tentatives d’aimer beaucoup, d’aimer tout court, de choyer, de chérir, de chercher et par-fois trouver – ou pas – à qui donner son amour sont profondément émouvantes. Selon elle, « cette quête est une chose qui me rassure ». Peut-être témoigne-t-elle du fait que l’humain, bien que fortement replié sur lui-même, ne peut pas encore se passer totalement de l’Autre. Du moins pour le moment.

Agathe Le Taillandier

Équipe artistique

Lucia Calamaro
Dramaturge, metteuse en scène, et comédienne, Lucia Calamaro a vécu son enfance à Rome, son adolescence à Montevideo, et ses années d’études à Paris. Après des études d’esthétique et de théâtre en France, à la Sorbonne et à l’École Jacques Lecoq, elle fonde en 2003 la compagnie Malebolge au sein de laquelle elle développe un travail d’écriture scénique et de mise en scène, d’abord avec des adaptations (Medea, tracce, d’après Euripide (2003) ; Woyzeck de Georg Büchner (2003)) puis à partir de 2004, en mettant en scène ses propres textes : Guerra (2004), Tumore, uno spettacolo desolato (2006), Magick, autobiografia della vergogna (2008). De Lucia Calamaro, le Festival d’Automne présente en 2015 L’Origine del mondo. Ritratto di un interno puis deux ans plus tard La Vita ferma. Sguardi sul dolore del ricordo, deux pièces éditées en France chez Actes Sud-Papiers. Parmi ses créations récentes, Smarrimento (2019), un monologue pour l’actrice Lucia Mascino et Darwin inconsolabile. Un pezzo per anime in pena (2021). Lucia Calamaro est également enseignante. Elle a dispensé des cours à l’Universidad Catolica de Montevideo et à la Civica Scuola di Teatro Paolo Grassi, et dirige actuellement SCRITTURE, une école itinérante dédiée aux écritures dramatiques, créée et soutenue par Riccione Teatro.

  • Écriture et mise en scène : Lucia Calamaro
  • Interprètes : Thomas Bellein, Célia Bouy, Maxime Boutéraon, Adèle Journeaux, Zakaria Kadoussi, Madalina, Savannah Rol, Thomas Sagot

Nos partenaires

Production

  • Coproduction : Adami, Festival d’Automne à Paris
  • Avec le soutien de l’Institut culturel italien