Tidiani N'Diaye

COPIER COLLER

Wax

60 mn

Création 2020
Duo
Coproduction

English version

Résumé

Avec le Mythe de la Caverne, le philosophe grec Platon expose des hommes enchaînés, forcés de prendre pour réalité l’ombre de celle-ci. Cette allégorie de la connaissance, Tidiani N’Diaye s’en empare en portant au plateau l’illusion que représente le wax. Ces tissus traités à la cire aux couleurs chatoyantes que l’on pense typiquement africain ont été créés de toute pièces par les Hollandais au 19e siècle pour en faire commerce. L’histoire ne s’arrête pas là. Produit de la domination coloniale, il est aussi une revendication et utilisé comme outil identitaire, jouant des motifs, des couleurs pour se distinguer ou transmettre des messages. Avec Wax, Tidiani N’Diaye met en avant les facettes sombres et plus colorées de ces tissus. Dans un décor tapissé, deux personnages invitent à plus de complexité.

 

L’entretien de Tidiani N’Diaye sur maculture.fr

Équipe artistique

  • Chorégraphie : Tidiani N’Diaye 
  • Avec : Louis-Clément da Costa & Oliver Tida Tida
  • Lumières : Brice Helbert
  • Création sonore : Pierre Rativeau
  • Costumes : Jean Kassim Dembélé, Valentine Solé & Jérôme Schmitt
  • Dramaturgie et regard extérieur : Arthur Eskenazi

Nos partenaires

Production

  • Production : Copier Coller
  • Production déléguée : Les Bancs Publics
  • Coproduction : La Place de la Danse – CDCN Toulouse Occitanie, dans le cadre du dispositif Accueil Studio, Centre Chorégraphique National de Nantes, Atelier de Paris / CDCN, Charleroi Danse, Le PAD – Pépinière Artistique Daviers, Ateliers Médicis
  • Accueil studio et soutien : Honolulu Nantes, Le PAD – Pépinière Artistique Daviers, Embassy of Foreign Artists, Compagnie Gilles Jobin
  • Avec l’aide à la création de la DRAC Pays de la Loire
  • Photo : Tamara Seilman

English version

Tidiani N’Diaye is interested in the great illusion of wax, the waxed fabrics with “African-looking” colours and patterns. They are a surface onto which identity is projected, ones created from scratch by European colonisers. A site of domination, acculturation and re-appropriation. This duo expresses the dark and colourful facets of Wax.

quis leo elit. ut leo. nunc odio